Lugnasad – Lughnasadh – Lammas

 

LUGNASAD – 7 ème FETE DE LA ROUE CELTIQUE

 

Ajoncs et genets, nature de lugnasad

Contrairement aux fêtes préceltiques à détermination solaires (revenant à dates fixes comme les solstices et les équinoxes), les autres fêtes celto-druidiques, comme lugnasad, sont davantage reliées à la lune et donc, en fonction des cycles de la lune tout en étant reliée au soleil.
Lugnasad est une fête de transition qui doit être célébrée à la Pleine Lune se rapprochant le plus du 1er aout et signifie « Assemblée de Lug ».
Lug, dont le nom signifie « celui qui brille », est issu du mariage entre le monde de l’esprit (fils de Cian) et le monde de la matière (fils d’Ethnea). Fils de la lumière et des ténèbres.
Il est l’union entre le ciel et la terre, la vie et la mort. Dieu solaire qui féconde la nature, il est source de vie sur les 3 plans (matériel, psychologique et spirituel) et occupe donc une place importante dans le monde des dieux et des humains.
Lugnasad est un moment d’abondance et de célébration mais aussi de fauchage et de sacrifice des dons de la nature.
Fête très importante dans la roue celtique, elle montre l’importance de l’équilibre non seulement dans la nature, mais aussi dans la vie personnelle. En effet, tout ce qui est vivant naît, connait le déclin et s’achemine vers la mort pour renaitre ensuite, formant ainsi la boucle du grand cycle universel qui perpétue la vie physique et spirituelle. C’est à la fois une célébration festive de l’abondance et une veillée solennelle du déclin de la puissance du soleil.
Nommée également Lammas, Lughnasadh (avec différentes déclinaisons d’écritures) ….. c’est la saison où la Déesse prend l’aspect de la Mère de la Moisson (Demeter-Céres ou Vierge Marie). La terre est fructueuse, la récolte est abondante et le bétail profites des dernières pâtures avant les mois sombres. C’est pour cela que la Mère de la Moisson nous encourage à rassembler ce que nous pouvons. C’est la saison pour récolter le blé (dons accordés par les « dieux »), les fruits et les grains de différentes cultures, pour cuire du pain, pour stocker des graines pour la plantation de la future année à venir.
C’est aussi la fête de la souveraineté où le roi est célébré dans sa fonction royale comme le guide et garant des lois et de la paix.
Lugnasad est typiquement fêtée en passant la journée à jouer, festoyer entre convives, manger du pain fraîchement sorti du four, boire de la bière, du cidre ou du vin, se promener dans les champs… en résumé, se faire plaisir et profiter des bienfaits de la nature.


RECONNECTIONS AUX ÉNERGIES DE CETTE FÊTE


Beaucoup de « rituels » existent pour chacune de ses fêtes et je n’en mentionne que très peu d’entre eux suivant les cultures et coutumes de chacun. Tous doivent tous être faits dans la joie,le bonheur, le respect et la convivialité. Ne faites rien par obligation mais simplement avec plaisir comme un enfant qui s’amuse car les énergies libérées par cette joie du cœur, sans contraintes (sans mental), sont des plus puissantes.
Voici quelques actes qui peuvent être effectués:

* Promenez-vous dans les champs, les vergers, près des lacs ou des puits en laissant votre esprit vagabonder en toute quiétude. Constatez la beauté de toute chose et ce qu’a donné l’union du soleil et de la terre pour apporter nourriture et énergie de saison.

* Faites des nœuds de moisson avec des épis de blé, ou des petites poupées en épis de maïs.

*Faites des bouquets de genêts (fleur à l’origine du lys relatif au blason Français) qui apportent le soleil dans votre maison.
Faites sécher les genêts pour en faire des balais pour les saisons à venir.

* Préparer toutes sortes de pain ou de brioches avec des produits des premières récoltes, de préférence en forme de couronnes symbolisant le soleil.


LITHOTHERAPIE


malachite-Pierre de lugnasadBeaucoup de minéraux sont affiliés à cette fête de part leurs couleurs reliées au soleil, à la lune mais aussi aux couleurs des moissons et donc à notre terre-nourricière. Etant une fête de rassemblement, je vais vous conter mes ressentis sur la Malachite, Pierre du cœur et du Thérapeute.
Etroitement associée à Hator, déesse de la fertilité, la malachite favorise toutes les formes de vie : humaine, animale et végétale grâce à ses dessins qui la composent. La couleur verte, bénéfique, symbolise la jeunesse, la santé et toutes les formes de renaissance.
La malachite va agir sur beaucoup de chakras, plus particulièrement le plexus solaire et le chakra du cœur, avec comme actions d’absorber l’énergie négative et de dissiper les douleurs.
Posée sur le chakra du plexus solaire, elle permet d’aider à la compréhension des maux et de mieux les accepter pour les dénouer.
Pierre d’ouverture du cœur, elle vous permet d’accepter la différence et donc, d’aimer l’Autre pour ce qu’il est. La Malachite invite au respect, respect de votre propre espace personnel, mais aussi de celui des autres. Elle retire les angoisses et craintes de l’âme au profit de la compassion, du discernement et de la plénitude.
Veiller à nettoyer soigneusement la malachite après chaque usage, car la malachite est très absorbante et très fragile . Etant une pierre assez soluble, elle ne supporte pas la « trempette », privilégiez un filet d’eau mandaté à cet effet. Les expositions en plein soleil sont également déconseillées. Personnellement, je vous conseille la purification par l’enfouissement près des racines d’un arbre. Pensez à demander à son hôte de purifier cette malachite via ses racines et de la recharger (comme nous le faisons lors des ateliers et formations). Puis remerciez l’arbre pour ses bienfaits.


TAROLOGIE


Dans la continuité du « Solstice d’été » et du tarot des dragons celtiques, les 2 arcanes majeurs que j’ai choisi sont les 4/ l’Empereur (et non Impereur comme la carte le mentionne, mélange de Impératrice et Empereur, Lune et Soleil) et le 5/ Le Pape. D’autres comme le 8/La Force ainsi que le 10/La roue sont aussi des arcanes synchronisées avec cette fête de Lugnasad mais je les dédie à d’autres fêtes.

– L’empereur: L’empereur, travaillant avec les dragons qui représentent la magie et les énergies de toutes choses, répand le calme et le pouvoir autour de lui. Les couleurs marrons et or de sa tunique révèle la raison, la responsabilité et la spiritualité. Il accepte donc sa position sur sa voie spirituel et apporte son regard sur ses enfants et des petits dragons.
L’enfant représente le centre mystique de chacun et les dragons, l’apprentissage de la magie.
D’autres symboles sont présents comme l’épée qui dévoile l’autorité, de même que les étoiles et la couronne signes de guide spirituel.
Lugnasad étant une fête de rassemblement et de partage, tous sont paisibles dans ce lieu ressourçant accompagnés de ce merveilleux dragon bleu.
C’est le moment de revenir, pour tout chercheur spirituel, dans son propre jardin secret.
Allez à la rencontre de votre enfant intérieur, de vos aspects féminins et masculins comme le montre cette arcane pour chercher votre unité et la reliance à votre être divin, le rassemblement.

– Le Pape : Tout comme l’empereur, son statut est celui du pouvoir accompagnant tout les sujets formant un seul et même royaume. Tout comme la papesse, il a appris à équilibrer ses connaissances, ses énergies et ses aspects positifs et négatifs pour donner naissance à son propre rassemblement, la manifestation de SOI.
Sa volonté masculine de réussir est représentée par sa baguette ornée d’un cristal de roche biterminé dans la main droite, reliance toutes les énergies telluriques, humaines et cosmiques (les 3 font un). Son sceptre tenu de la main gauche montre la connection féminine à ses connaissances et au monde astral.
Il est le garant des énergies terrestres, subtiles et cosmiques pour le peuple dont il est le guide.
Les 2 dragons noirs et blancs qui le surplombent attestent son équilibre et forment un cœur, celui de réussir pour chacun ce qu’il entreprend sans but égoïste. Cette espace du cœur qui est le centre de l’Amour, du don de soi, de la compassion, de la connaissance, de la croissance, de l’expansion, de la prospérité.

 

L'empereur - Lugnasad

Dicton anglais: « Quand l’ajonc n’est pas en fleur, ce n’est pas la saison des baisers » => A l’inverse de ce dicton, profitez-en, c’est le moment.
La Véritable Sagesse du Roi étant de donner à chacun selon ses besoins réels, donnez-vous également ce temps de recevoir les dons des autres. Réfléchissez et mettez en action le don de soi pour Soi (en toute humilité) car tout travail commence par l’amour, la compréhension et l’acceptation de soi-même.

Profitez de cette fête, des rassemblements entre amis pour honorer et profiter des bienfaits culinaires, parfumés et magnifiques de la nature.

La prochaine fête sera l’Équinoxe d’Automne  célébré entre le 20 et 23 Septembre… Belle fête d’Aout !!!

PRENEZ SOIN DE VOUS
Samuel DESHOUX/Ciel-Ether

RETOUR AU MENU TRADITIONS

Les commentaires sont fermés.