Apprendre à s’accepter, Se connaitre

se connaitrePour se connaitre, il faut s’accepter et pour s’accepter, il faut se connaitre.

Belle dualité qui renvoie l’énergie d’un point vers l’autre mais sans réellement la résoudre, nous allons tenter d’ouvrir des portes ensemble pour mieux les définir, se définir.

 

 

S’ACCEPTER

Afin de mieux s’accepter, il faut admettre que vous avez tous des qualités, des défauts ainsi qu’un physique qui ne vous convient pas totalement. Vous me direz mais je les connais, je vous répondrai en êtes vous sûr ?. Qualités et défauts sont eux-mêmes dualité, tout simplement car une qualité, mise trop en avant, devient un excès et donc un défaut potentiel ( et oui ça devient pénible), tandis que le défaut lui est connu comme tel mais peut-être à la limite de la qualité tel le perfectionnisme. Le pas est donc très mince entre les deux d’ou la complexité de ce monde.

Revenons aux qualités: Si vous les reconnaissez humblement, pas de souci, vous êtes formidables (je flatte un peu votre ego pour le moment). Cependant, si vous les mettez trop en avant comme je viens de le faire ou en profitez devant les autres, vous flattez votre ego donc créez une surcharge et donc un mal énergétique . Il faut savoir que chaque organe, partie de votre corps à une raisonnance avec des problèmes physiques ou psychologiques (j’y reviendrai plus tard dans un autre article). Pas si simple finalement, n’est-ce pas ?

Les défauts sont plus faciles à admettre car souvent, les personnes actuelles n’hésitent pas à les dire ouvertement, sans comprendre le fait qu’ils sont également les leurs puisqu’elles les cernent aussi aisément.Prenons l’exemple de la colère : tout le monde connait cette sensation qui monte plus ou moins rapidement selon chacun, elle peut se traduire de différentes façons mais finit régulièrement pareil. Vous savez quand elle arrive mais avez-vous essayé de la retenir, ce sentiment de prendre sur soi jusqu’au moment de l’explosion, quel désordre !!! Si vous y arrivez, Bravo (je ne le fais pas pour vous flatter ce coup ci … rire). Une fois de plus, je dirai qu’il n’y a pas de solutions miracles pour s’en libérer, il y a la vôtre. Moi-même, je ne la maitrise pas totalement et pourtant, je l’accepte et connais cette force si puissante. Ma façon de la transformer en Amour (une de ses opposées) est de me dire que cette colère ne sert en rien mon corps et donc mes énergies. Vous pourriez passer tous les défauts au crible mais vous ne serviriez pas la prochaine étape qui est « se connaitre » et cela risquerait d’être très long donc de ne pas profiter du moment présent, je vous laisse donc chercher en vous l’acceptation.

En ce qui concerne le physique, chacun a ses défauts et ses qualités, il faut apprendre à vous aimer tel que vous êtes. Vivez pour vous, non pour les autres et cela même si la société actuelle catalogue selon ses critères (grand débat). Préférez vous être vous ou ressemblez à Monsieur et Madame tout le monde, SOYEZ VOUS.

SE CONNAITRE

Prendre conscience de ses corps énergétiques, de ses chakras, de ses organes et bien d’autres choses permet de connaitre nos corps physiques (du 1er chakra – racine au 4eme chakra – coeur) et spirituels (du 5eme chakra – gorge au 7ème chakra – coronal). Il faut se dire que notre corps est une belle maison pleine de connections électriques. De ce fait, si vous débranchez une prise, l’autre prise n’aura pas l’information et donc engendrera une panne que l’on peut résoudre si l’on se connait. Dans l’autre cas, cette panne créera une panne dans le physique.

Ces corps et ces chakras, il faut les entretenir pour se sentir beau et en forme, voilà pourquoi des soins énergétiques sont utiles voire nécessaires ( « ah je crois que c’est mon rôle ! », un peu de pub ne nuit pas).

Spirituellement, il vous faut admettre que toutes vos informations (énergies) viennent de votre corps divin et redescendent dans le physique pour retourner vers le point de départ, ainsi la boucle est bouclée. Le fait est que si cette chaîne est rompue, l’information sera de nouveau renvoyée tant qu’il n’y aura pas de retour. Ce processus aura pour finalité d’augmenter un nœud énergétique et donc un problème qui risque de se ressentir dans votre corps physique. Cette partie est plus complexe et un peu farfelue pour d’autres mais réelle, elle doit être développée au cas par cas car vous êtes tous différents et aucun écrit n’en fera la description. L’admettre c’est s’impliquer et donc se connaître.

Bioénergéticien-Géobiologue

 

 

A propos Samuel DESHOUX

Géobiologue, Bioénergéticien, Auditeur conseil en pollutions électromagnétiques (Bretagne-35), en connaissances des perturbations des lieux et pour votre bien-être ..... A mon domicile ou dans votre lieu de vie, je parcoure les énergies pour des soins géo-bioénergétique (par imposition des mains) et celui de votre lieu de vie (tel un sourcier).
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *