La Géobiologie


LA GÉOBIOLOGIE


Autrefois (et encore de nos jours dans certains endroits préservés), l’Homme vivait de manière innée,  en harmonie avec son environnement. Il respectait la terre et la nature, construisait son habitat en fonction du lieu où il se trouvait, des matériaux sur place, du relief. Pour mémoire, les anciens agriculteurs construisaient leurs lieux de vie là ou leurs troupeaux dormaient (exemple : les bovins et ovins qui se ressourcent sur des réseaux positifs).

 La géobiologie étudie la relation entre le lieu de vie (l’environnement) et ses habitants.

La géobiologie est l’étude des rapports et des influences des énergies telluriques/cosmiques et subtiles d’un lieu donné sur ses habitants. Cet art du sourcier est le fruit des différentes analyses des phénomènes pathogènes qui perturbent les plans énergétiques des êtres vivants (les personnes/animaux sensibles peuvent ressentir des choses dans certains lieux, parfois on se sent bien et parfois très mal)

La géobiologie de l’habitat est destinée aux terrains constructibles, aux maisons d’habitation nouvellement construites/anciennes, aux entreprises soucieuses du bien-être de ses partenaires, aux exploitations agricoles ……

L’intérêt est de recenser les énergies naturelles telluriques dues à la nature, le risque géologique, les déplacements de la terre ainsi que les énergies artificielles électriques et magnétiques (installations électriques, téléphone portable, wifi, antennes relais, électroménager), l’énergie des humains, animaux, végétaux et minéraux ….. pour se sentir mieux dans un lieu sain.


MON TRAVAIL DE GÉOBIOLOGUE


Mon travail de géobiologue va être, dans un premier temps, de retrouver cet équilibre perdu et oublié entre l’homme et la nature, l’homme et son habitat. Pour réaliser une étude géobiologique (contactez moi), j’utilise différents outils tels que des cartes géologiques des lieux (vos plans de maison, plans de cadastre, photos … que je vous demanderai dans la mesure du possible), différentes baguettes de sourcier, des pendules (radiesthésie), mais plus précisément de mes ressentis pour mesurer ces énergies des lieux, néfastes et bienfaisantes.

Je vais  donc prendre en compte l’environnement immédiat, visible (relief, état de la végétation, constructions voisines -formes, emplacement, matériaux utilisés-, nuisances telles que décharge, ligne à haute tension, transformateur électrique, antenne) et non visible : cours d’eau souterrain, faille, cavité, réseaux géomagnétiques, et plus subtiles tels que les mémoires du lieu (cimetière ancien oublié, champ de bataille, âme de la maison …).

Il faut bien comprendre que je ne pourrai rien faire et que je n’interviendrai pas si vous et les habitants du lieu ne font pas la démarche consciente d’être eux aussi en accord avec ce lieu et mes actions.
Nous sommes tous attirés et reliés à des lieux spécifiques, nous devons prendre conscience que ces lieux sont une partie de vous-même et que leurs résonances font aussi un avec les vôtres, votre intérieur.Je complémente donc ce travail de géobiologue, suivant votre demande, avec des soins énergétiques à la personne ainsi qu’aux animaux qui vous accompagnent.

 géobiologie et site sacré

 

Tout étant échanges d’énergie, tout a une incidence sur tout. Vous êtes donc acteurs de votre lieux de vie.

Les commentaires sont fermés.